Un amour de Palazzo

5 novembre 2014 at 9 h 00 min
amour de palazzo
Ce matin, en levant les stores de ma chambre, j’ouvre les yeux sur une nature grise, un ciel pluvieux et un air froid. Même pas une brûlante odeur de café pour me réconforter.Je ne le fais que très rarement, et ce matin fût un de ceux-là. Un de ces rares moments où même avant d’être réveillé, je lancerai une effluves de parfum au dessus de ma tête pour m’emmener dans un voyage qui me réchauffera, tant mon âme que mon humeur.

Quelques effluves et me voilà envolé. Tel un rêve, je m’égare dans les rues de Venise, là où les senteurs de cuirs me rassurent immédiatement….Lorsque une chaleur épicée vient m’emporter…. je parcours à toute vitesse les rues de Venise, ses ponts et ses places, ses canaux, ses pigeons et ses vagues…

Je me retrouve au milieu d’un bal Véniciens… Je tourne, les lustres tournoient, dans ce splendide Palais aux colonnes interminables, aux dorures flamboyantes et aux parquets lustrés…. les costumes défilent, les masques majestueux se succèdent, une senteur de bois précieux m’émerveille, et je respire, au rythme de cette musique entraînante… Ce parfum si somptueux… ce voyage unique… au coeur d’un passion Jul et Madesque…

Merci Amour de Palazzo, pour ce réveil lyrique…

 

et Guerlain créa Nivéa

3 novembre 2014 at 0 h 29 min

guerlain nivea

Parmi les nombreuses innovations du Parfumeur Parisien Guerlain, il fût l’inventeur de la Crème Nivea, sur le marché Français.

Bien que celle-ci existe déjà en Allemagne, propriété du groupe Beiersdorf, le petit pot bleu bien connu aujourd’hui servait, en 1911, à blanchir la peau de la bourgeoisie allemande. D’où un nom latin Nivea signifiant : « Blanche comme la neige ». Composée de laine de mouton accompagnée d’une senteur florale, sa particularité était que sa composition lui empêchait de rancir, contrairement à ses concurrents de l’époque.

Guerlain lui, va encore plus loin en créant un soin sous forme d’huile solaire, servant à maintenir une peau laiteuse, signe de richesse à l’époque (contrairement aux paysans, pauvres, devant travailler sous le soleil durant la journée… comme quoi les moeurs ont bel et bien évolué).

Les deux produits du même nom se sont chacun partagés leur marché durant 10 ans. Puis le Parfumeur Parisien céda l’usage de ses droits au Laboratoire Allemand, en 1942. Beiersdorf alors nouveau propriétaire d’une innovation, lancera 4 ans plus tard, sa première gamme de produit solaire.

Et ainsi naîtra la première crème solaire Nivea en 1946.