Le Kintsukuroi : Ce bol qui nous rend beau !

14 avril 2015 at 8 h 45 min

Et si, sans le savoir, nous étions tous un Kintsukuroi ?

Tea_bowl_fixed_in_the_Kintsugi_method

Nous nous parfumons chaque jour. Le plus souvent devant notre miroir pour ne perdre aucune seconde de ce voyage !  C’est en saisissant ce flacon que nous offrons à nos yeux ce magnifique spectacle. Le bijou, saisi entre nos doigts, relâchera un précieux nuage de molécules odorantes qui, au contact de la peau, éclatera en une centaine de notes olfactives des plus précieuses. Notre corps entier réagit à cette alchimie qui nous offre là son plus beau résultat. Séduisant, attirant, fragile et mystérieux, envoûtant ou pétillant. Quel que soit l’adjectif qui caractérise notre personnalité, le parfum nous sublime et nous rend fort. Nous voilà donc prêts à quitter la maison, celle qui nous protège et nous rassure.

Prêts pour affronter les rues et ses regards, parfois bienveillants et parfois moins. Une chose est sûre : notre parfum nous protège. Il est ce meilleur ami invisible qui se faufile dans l’air et enivre les esprits des gens qui nous croisent, parfois de trop près. Avec lui, je suis beau. Avec lui, je me sens parfois moins fragile.

Pourtant fragile, je le suis. Je le suis, mais je ne le dis pas. Personne ne le sait vraiment, sauf ce reflet dans le miroir. Lui il le sait ! Ce vieil ami qui me regarde chaque jour, qui emprunte mes traits et mes humeurs et me montre ce que j’arrive si bien à cacher à d’autres. Je l’aime ce vieil ami, car c’est lui qui me montre la vérité, qu’aujourd’hui je regarde avec fierté.

Le parfum n’a donc rien d’un subterfuge. Tel un vieux sage, ma signature olfactive retrace fièrement mon histoire, ses émotions et son caractère. Ma vie en une seule senteur. Mon humeur d’un seul coup de nez ! C’est grâce à lui que les yeux de ces autres, ici ou ailleurs, voient ma fragilité, qui brille comme de l’or, qui scintille fièrement, qui éblouit sans craindre d’aveugler.

e67e115303dd70be4bea3869fa7af017

Être fragile n’a jamais été si beau ! Etre cassé en mille morceaux n’a jamais été aussi bienfaiteur ! Si tout le monde ne sait pas encore comment transformer ses échecs en or, alors en moi, ils trouverons l’inspiration ! Aujourd’hui, je suis un Kintsukuroi !

Définition du mot Kintsukuroi: Mot Japonais qui signifie « réparer avec de l’or ». L’art de réparer une poterie avec de l’or, afin d’en réunir les morceaux. Comprendre ainsi que la pièce est encore plus belle par le fait d’avoir été cassée…

Philippe K.